Le plan de vol constitue un ensemble de renseignements fournis aux services de la circulation aérienne pour votre vol. Ces informations leur permettent de vous fournir les services nécessaires pendant votre vol (information de vol, contrôle, service d'alerte). Le plan de vol peut être déposé en utilisant un des moyens suivants :

L'espace aérien est divisé en divisé en 7 volumes (appelés "classe d'espaces") notés de A à G. Les services rendus vont du plus important (classe A) au moins important (classe G). Les conditions à respecter sont également les plus importantes en classe A jusqu'au moins importantes en classe G.

 

Pour transmettre un plan de vol aux services de la circulation aérienne, ces derniers mettent à votre disposition un formulaire permettant de standardiser les dépôts des plans de vol. Même si vous effectuez votre dépôt par téléphone, vous pouvez préparer tous les éléments sur ce formulaire afin de rendre le dépôt plus rapide.

Les règles de priorités définies dans le R.D.A. permettent d'améliorer la prévention des abordages.

 

Lorsqu'un avion et l'organisme chargé de la circulation aérienne d'un aérodrome n'arrive pas en entrer en relation radio, ils pourraient communiquer à l'aide de signaux lumineux nécessaires au roulage, à l'atterrissage ou au décollage. Encore eut il fallu que les tours de contrôle soient équipées du matériel adéquat !

Le RDA (Règle de l'Air) définit dans le paragraphe 2.3.2 les actions préliminaires au vol comme :

Les zones à statuts réglementées sont des zones de l'espace aérien dont l'accès est réglementé, interdit ou dangereux :

Sur l'aire à signaux placée à côté de la manche à air, vous pourrez parfois constater la présence des signaux visuels au sol suivants :