LE COMPAS

 

Le compas fonctionne comme une boussole, Il indique le nord magnétique. Cette indication permet de mesurer l’orientation de l’avion  par rapport au nord magnétique.

Il est composé :

  • D’une barre magnétique aimantée fixe

  • D’une rose gradué sur 360° qui pivote sur son axe afin de s’aligner sur le champ magnétique terrestre.

 

Le tout baigne dans du kérosène blanc afin de rendre les mouvements plus fluides.

 

 

 

 compas avec légende

 

Attention dans certaines situations le compas donne de fausses indications. Plus particulièrement :

  • Lorsqu’il subit une accélération (Virage, Changement de vitesse) ;

  • Lorsque l’atmosphère est perturbée par des charges magnétiques ou électromagnétiques importantes

  • Lorsqu’il n’est plus à l’horizontale (Influence de la pesanteur)

 

Afin de pallier ces défauts on utilise généralement un conservateur de cap,

 

La  barre magnétique, que l’on peut également appeler ligne de foi, est particulièrement sensible aux masses magnétiques et électromagnétiques. C’est pourquoi le compas est généralement placé sur le dessus du tableau de bord. On l’éloigne ainsi au maximum de tous les perturbateurs possibles (circuit électrique, autres instruments de bord etc). Malgrés ces précautions une erreur persiste, on l’appelle la “déviation du compas” et est notée “d”.

De ce fait, lors de l’installation du compas, on le règle en le compensant grâce à l’application de la formule :

Cc = Cm - d

Cap compas = Cap magnétique - déviation du compas

 

Et pour pallier les quelques perturbations persistantes, on place à côté du compas un tableau, ou une courbe de déviation qui permettent de les corriger.

 

 
 

 

Le champ magnétique n’est pas parfaitement parallèle à la terre. Il est, en ce qui concerne nos latitudes piqueur.

 

 

Pour rectifier cela on ajoute au compas un balourd. Il s’agit d’un poids placé au niveau du Nord de la rose.

 

 

Il faut comprendre que ce poids, qui compense les déformations du champ magnétique, amplifie les mouvements de la rose en cas d’accélérations. les valeurs affichée sont alors inexactes.

On peut en conclure que le compas est donc utilisable uniquement lorsqu’il ne subit aucune accélération. Autrement dit en vol en palier à vitesse constante.