Briefing de vol

    Nouveauté ! Formation ATPL(A)

    Cours + QCM d'entraînement

    Rechercher une fiche de cours

    Une étape cruciale dans la réalisation d'un vol est sa préparation. Afin de montrer vos capacités dans la préparation de votre vol,  vous devez présenter à l'examinateur lors de votre vol de test PPL un briefing avant la réalisation du vol.

    Ce briefing doit être structuré, clair, précis et montrer votre aptitude à analyser les informations que vous avez collecté lors de la préparation de votre vol (MTO, NOTAM ...). Nous vous proposons ci-dessous un plan de présentation qui vous permettra de structurer votre présentation :

    Présentation Générale Dans cette étape, vous situez le décors sur une carte 1/1 000 000 en indiquant le départ, la destination, les espaces traversés.
    Il est inutile comme dans les autres phases de s'étendre 2h sur le sujet (le briefing total dure environ 30 minutes).
    METEO Vous présentez ensuite la météo concernant votre vol. En effet, il est plus efficace de présenter la météo dès le début du briefing, cela évite de passer du temps à présenter un masse et centrage si finalement le vol n'a pas lieu pour des raisons météo.
    Présentez d'abord la situation générale et ensuite la situation détaillée, donc dans l'ordre :
    • Carte TEMSI
    • Carte des vents
    • METAR / TAF des terrains de départ, arrivée et dégagement(s)
    Pensez à mettre en corrélation les différentes informations, par exemple :
    • Les TAF et METAR sont ils cohérents avec la TEMSI
    • N'hésitez pas à tracer votre route sur les cartes pour la matérialiser
    Erreurs fréquentes :
    • Utiliser des cartes et prévisions météo périmées (pensez à présenter la validité de votre info météo)
    • Méconnaissance des symboles : un examinateur peut comprendre que vous ayez oublié un symbole, il aura plus de mal si vous ne savez pas trouver l'information (pensez à prendre une documentation de météo france sur les symboles des cartes et sur les abréviations).

    A la fin de l'analyse météo : PRENEZ UNE DECISION (évitez de tergiverser ou de faire dans le genre "si j'étais seul" ...". Vous devez montrer votre aptitude à être commandant de bord et un CDB prend des décisions.

    N.B : La décision inclue "on part" ou "on ne part pas", pensez à y ajouter l'altitude de croisière que vous choisissez (en fonction de la longueur de la navigation et de la météo).
    NAVIGATION Présentez votre navigation, les points de report, le log de nav ...
    NOTAMS Vérifiez les NOTAM concernant les terrains de départ, d'arrivée ET de dégagement.
    DEPART ET ARRIVEE Indiquez vos stratégies de départ, d'arrivée sur les cartes VAC en y associant les NOTAM présentés à l'étape précédente.
    BILAN CARBURANT Présentez votre bilan carburant pour ce vol.
    Vous devez réaliser ce bilan manuellement (sans utiliser de systèmes automatiques type feuilles excel trouvées sur internet ou autres). Nous vous conseillons de faire de même dans votre vie de pilote breveté, la personne qui aura fait la boulette sur sa feuille excel ne sera généralement pas dans l'avion !
    MASSE ET CENTRAGE

    Présentez le masse et centrage que vous avez réalisé en fonction de votre bilan carburant.
    Attention à utiliser la fiche de pesée de l'avion dont vous vous servirez pour le test et pas celle d'un avion soit disant équivalent. (Tous les DR400 n'ont pas la même masse à vide par exemple).

    DOCUMENTATION AVION ET PILOTE Présentez les documents de l'avion en vérifiant leur validité.
    Présentez également vos documents (carnet de vol, certificat médical).

     

    F.A.Q.

    Pourquoi présenter la navigation sur une carte 1/1 000 000 ?
    Pour des raisons de couverture de la carte utilisée. Il faut raisonner en 3D : une carte a des limites latérales MAIS AUSSI des limites en hauteur !
    Une carte IGN 1/500 000 est valide du sol à 5000ft AMSL ou 2000ft ASFC (le plus haut des deux). Cette limite est inscrite sur la page de présentation de la carte. Une carte 1/1 000 000 est valide du sol au FL 195 et est donc exhaustive pour les espaces aériens VFR.

    Pourquoi présenter le bilan carburant avant le masse et centrage ?
    Le masse et centrage inclue bien entendu le carburant. Ayant déjà calculé le carburant mini, vous pourrez ainsi décider de la quantité à embarquer pour votre vol en fonction de l'emport passagers et bagages.

    Conclusion

    Un vol bien préparé est souvent le gage d'un vol réussi. Cette préparation vous permet d'anticiper les problème éventuels et donc d'éviter les "surprises". Les vols mal préparés peuvent amener à se poser sur des terrains fermés (défaut de lecture des NOTAM) voire de terminer en IVV pour un défaut d'analyse météo.

    Commencez votre formation sans tarder !

    Connectez-vous
    /
    créez votre compte

    Choisissez
    votre formation

    Image
    Copyright TeachShare

    TeachShare

    Please publish modules in offcanvas position.

     En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles.