Emport carburant

    Nouveauté ! Formation ATPL(A)

    Cours + QCM d'entraînement

    Rechercher une fiche de cours

    Le RDA (Règle de l'Air) définit dans le paragraphe 2.3.2 les actions préliminaires au vol comme :

    "Avant d'entreprendre un vol, le pilote commandant de bord d'un aéronef prend connaissance de tous les renseignements disponibles utiles au vol projeté. Pour les vols hors des abords d'un aérodrome et pour tous les vols IFR, l'action préliminaire au vol comprend l'étude attentive des bulletins et prévisions météorologiques disponibles les plus récents, en tenant compte des besoins en carburant et d’une solution alternative , au cas où le vol ne pourrait pas se dérouler comme prévu."

     

    Quantités minimales avant le départ

     

    Vol local

    Nul ne peut entreprendre un vol local au voisinage de son lieu de départ si ne sont pas embarquées les quantités de carburant nécessaires pour voler :

    • En VFR de jour : 30 minutes.
    • En VFR de nuit : 45 minutes.

     

    Vol de navigation

    Le commandant de bord doit s'assurer avant tout vol que les quantités de carburant, de lubrifiant et autres produits consommables lui permettent d'effectuer le vol prévu avec une marge acceptable de sécurité.

    En aucun cas ces quantités ne doivent être inférieures à celles nécessaires pour :

    • atteindre la destination prévue compte tenu des plus récentes prévisions météorologiques, du régime et de l'altitude prévus, ou à défaut, les quantités nécessaires sans vent majorées de 10%.
    • ET poursuivre le vol au régime de croisière économique :
      • En VFR de jour pendant 20 minutes.
      • En VFR de nuit pendant 45 minutes.

    Note 1 : La réserve de route minimum est donc de 10%. Vous DEVEZ prendre la météo et augmenter la réserve de route si le vent entraîne une consommation supérieure aux 10%.

     

     

    Effet du vent sur une navigation Aller/Retour

    Attention aux navigations Aller / Retour, vous ne compensez jamais au retour le vent subi à l'aller car vous subissez le vent de face plus longtemps que vous ne bénéficiez du vent arrière !
    Exemple : Navigation Nantes Vannes (60NM par branche, Vp = 100kt, Vent du 310° pour 20kt, consommation : 25 l/h)

    • Aller :
      • Vitesse sol : 80kt, Facteur de base : 0,75, Temps de vol : 45 minutes
      • Consommation : 18,75 l
    • Retour :
      • Vitesse sol : 120kt, Facteur de base : 0,5, Temps de vol : 30 minutes
      • Consommation : 12,50 l
    • Consommation totale : 31,25 l

    Si vous faîtes l'erreur de penser que comme vous faîtes l'aller retour, vous n'avez pas besoin de tenir compte du vent, cela donne :

    120NM à 100kt = 72min de vol pour une consommation de 30 litres.

    Cela représente donc une erreur de 1,25 litre soit 4,16% !!!!

     

     

    Quantité minimale en vol

    Nul ne peut poursuivre un vol au voisinage d'un site d'atterrissage approprié si ne subsistent à bord les quantités de carburant nécessaires pour voler pendant 15 minutes.

    Commencez votre formation sans tarder !

    Connectez-vous
    /
    créez votre compte

    Choisissez
    votre formation

    Image
    Copyright TeachShare

    TeachShare

    Please publish modules in offcanvas position.

     En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles.